collectif

ishtar

collectif pluridisciplinaire

_______________

Maison de la vie associative 2 Bd Joliot Curie 01006 Bourg en Bresse/00 33 (0) 4 74 32 67 51

contact

Adhérer au collectif c'est 10 € (mini)

Télécharger le bulletin d'adhésion

___________

présentation

 

projets 2015

 

 

créations passées

 

Jeu de sons

____________

Le Collectif Ishtar est soutenu par :

la DRAC Rhône-Alpes, le Conseil Régional Rhône-Alpes, le Conseil Général de l’Ain, la Ville de Bourg-en-Bresse,

et a reçu l’aide de l’Adami et de la Spédidam

____________

 

<< retour

 

 

Sensibilisation auprès des publics scolaires

 

Toujours nous essayons de partir de l'endroit où sont les enfants, les adultes ou les handicapés que nous rencontrons. Nous faisons aussi au maximum avec le quotidien : le métal dans les ateliers mécaniques, la maison, l'école ou le projet d'école pour les enfants, les ustensiles de cuisine pour d'autres ou les éléments de la forêt pour les rencontres d'été...

Voici quelques exemples photos avec juste à coté des exemples sonores de ces expériences toujours ludiques et pourtant profondes :

Parcours billes

Flippeur casque

 

Fers à bétons sur ampli basse

 

feuilles à Modane

 

Téléphérique

 

Les projets

Lycée Technique de St Michel de Maurienne


CAP remontées mécaniques et maintenance des bâtiments collectifs (2013 )


L'idée etait la fabrication d'une structure sonore vivante à base de récupération, ainsi que des matériaux et machines issus du quotidien des élèves dans le lycée, en impliquant dans le projet les enseignants d'atelier.
En s'appuyant sur les outils techniques disponibles au lycée, les compétences acquises par les élèves, ainsi que celles des professeurs, nous avons construit une structure métallique sonore dans un atelier du lycée. L'aspect visuel de cette structure jouait un rôle important dans son rapport architectural avec l'espace, mais c'est surtout l'aspect sonore qui a influencé sa conception.
Dans le cadre de la restitution du travail au Lycée, nous avons proposé un concert avec les élèves, appelés ici les musimécaniciens. Chacun prenant part sur l'une ou l'autre partie de la structure, mettant en vibration cette machine sonore multiforme. A la façon des instruments collectifs comme le gamelan balinais où chacun joue une partie de l'instrument, nous avons développé une mécanique sonore improbable et joyeuse, dont la partition musicale est sans cesse renouvelée.

Ecole Etienne Marcellin de Fournaux (73)

Les objets détournés
Deux périodes d'interventions ont été prévues : une en novembre 2009 puis une en mars 2010 .
Les enfants sont d'abord plongés dans une ambiance sonore caractéristique dans un lieu proche de leur école . Ils écoutent aussi des enregistrements de différentes ambiances sonores naturelles. Ensuite, ils assistent à un à concert où une guitare électrique est environnée de différents objets  du quotidien. Dans un deuxième temps, les élèves sont guidés dans une recherche d'objets du quotidien utilisés en instrument de musique.
Des ateliers de pratiques sont organisés afin de chercher et d'expérimenter les possibilités sonores des objets trouvés par les élèves .
En fin de résidences les élèves ont donné à entendre des réalisations sonores (massages sonores, improvisations à partir d'objets) au centre culturel de la Ravoire* (73)

* En partenariat avec Diapason 73.

Ecole primaire de Villereversure

Habillage sonore

L'équipe pédagogique de l'école de Villereversure à fait appel au collectif Ishtar en 2010 pour réaliser un projet « d'habillage sonore », pour une pièce électroacoustique crée par les enfants. Un intervenant du collectif Ishtar a travaillé à partir des enregistrements effectués l'année précédente par les élèves. De nouveaux enregistrements de l'environnement sonore de l'école ont étét réalisés. Ce travail développe l'écoute et l'attention des enfants à leur environnement sonore, il suscite aussi la créativité et propose un cadre propice à l'expression artistique. Après un travail de montage  des différentes prises de sons, la pièce a été fixée sur support CD destiné à l'usage de l'école.

 

 

École maternelle Douglas  à Montréal-la-Cluse (01)


Jardin sonore.
En 2008 un projet portant sur la création d’un jardin sonore s’est déroulé d'avril à juin. Deux classes de l’école ont participé à cet atelier. Nous avons abordé trois aspects : découverte et sensibilisation à la pratique musicale, construction d’un instrumentarium à partir d’objets de récupération et mise en place du jardin sonore (installation des instruments et moments de pratique). Le jardin sonore est resté en place tout le mois de juin, ainsi les autres classes de l’école ont pu le découvrir et le pratiquer, ainsi que les parents et les élèves des Tilleuls, autre école maternelle de Montréal-la-Cluse.

 Décrire sa maison par le sonore.
En 2007 dans cette même école nous avons fait avec les enfants plusieurs atelier durant lesquels nous avons tenté de matérialiser les pièces de la maison par leur aspect sonore. Après quelques atelier de réflexion et de pratique nous avons essayé de faire deviner aux autres élèves quelle pièce nous étions entrain de « jouer ».

 

Ateliers de pratiques musicales et Master Class

Partitions graphique sonores de Corneliew Cardew
Musiciens amateurs, professionnels et en situation de handicap.

Parallèlement à la résidence du Collectif Ishtar sur le projet de création « Treatise » en novembre 2012 nous avons mené des ateliers regroupant des musiciens amateurs et professionnels dont certains en situations de handicap.
A l'issu de ce travail d'atelier, une représentation publique à été donnée à la Tannerie (01) en première partie de la performance du Collectif ishtar.

 

Classes d'orchestres de Villefranche-sur-Saône

Stage d'improvisation

Nicolas Bange, directeur, et Laurent Fléchier professeur de clarinette invite le collectif à animer un stage d'improvisation pour les trois classes d'orchestre de l'école de musique de Villefranche-sur-Saône. Pour cet atelier Benoit Cancoin a invité la musicienne Martine Altenburger.

 

 

 

 

Sensibilisation auprès des publics handicapés

 

Voir la page 4 éléments

 

Et pour tous

 

Les stages
Pratiques professionnelles et amateurs


Des stages de pratique de l'improvisation ont été proposés aux professeurs de l'école de musique de Bourg en Bresse. Stages co-organisés par le collectif, l'ADDIM et des structures locales (CRD, la Tannerie, médiathèques...)

Quelques exemples :

Benoit Cancoin / Eddy Kowalski master classe autour des partitions graphiques « Treatise » de Cornélius Cardew avril 2013 avec l’association Burgienne Résonance Contemporaine.

Xavier Saiki / Benoit Cancoin / Eddy Kowalski : master classe autour des partitions graphiques « Treatise de Cornélius Cardew » la tannerie novembre 2012

Arnaud Paquotte  avec la Tannerie et L'Addim de l'Ain - juin 2009

Jacques Di Donato et Jacques Desmière ont été invités pour mener des stages d’improvisation dans un cursus plus large animé par Benoit Cancoin avec le CRD de Bourg en Bresse (2008)

David Chiesa avec la Tannerie et L'ADDim - juin 2006

 

 Les conférences

 

Sensibiliser les publics aux nouvelles démarches de création.

Le collectif Ishtar, propose des conférences sur le thème des musiques improvisées et expérimentales. En effet la connaissance et l’intérêt pour ces pratiques passent aussi par des moments autres que la représentation, le concert, ou la performance. Ces conférences permettent de découvrir, d’apprendre, de replacer ces démarches artistiques au sein de leur réalité sociale, économique et géopolitique. Elles donnent des clefs pour comprendre ces pratiques contemporaines.

*Conférence de Emmanuel Holterbach au conservatoire de Montluel


Diverses approches ou courants de la musique improvisée ont été évoqués, ainsi que les concepts développés ou «préoccupations» de différents artistes.
Le public a pu, au fil des écoutes et des commentaires, découvrir ou approfondir ses connaissances de ces pratiques artistiques.

*Conférence de Jérôme Noetinger, Théâtre d’Artphonème Bourg-en-Bresse

Cette conférence avait pour thème le recyclage dans les musiques improvisées et expérimentales. Jérôme Noetinger a présenté les travaux de musiciens ayants utilisés le recyclage pour « composer »leur musique, ou inventer de nouvelles formes musicales.

 

Conférences lors du festival « Courant d'Art »

*Conférence de Emmanuel Holterbach

Cette fois, le festival se déroulant dans la nature, la conférence s'est tenue sur les rapports quelques fois étranges entre des sons naturels peu connus et des compositions contemporaines.

*Conférence de Boris Jollivet

Boris Jollivet et un spécialiste des prises de sons extérieures. Il est réputé pour ses enregistrements animaliers ou d’environnements insolites (bruit de glace de lacs gelés). Il a donné à entendre, une multitude de sons singuliers, qui font pourtant partie de notre environnement naturel. Cette conférence-diffusion sur un système de multi-diffusion  en extérieur, renforçait les sensations d’écoute, et faisait un lien, un pont pertinent avec nos pratiques sonores.

Toutes ces conférences se sont clôturées sur un moment d’échange entre le conférencier et le public visiblement fort intéressé au vu des nombreuses questions posées.

 

 

 

<< retour